3M-Scotch, cassettes vierges garanties à vie

cassettes vierges garanties à vieC’est à l’usine de Gorseinon, près de Swansea, au Pays de Galles, que les responsables de 3M France nous ont con-. vies, le 25 septembre dernier, à la présentation d’une nouvelle gamme de cassettes audio vidéo ainsi que de disquettes Scotch. Ce lancement sera officiel le 10r novembre. Après dix années de mise au point, le programme retenu découle d’une recherche sur la typologie des consommateurs et le développement de l’électronique grand public dans le monde. D’après les responsables de 3M, il s’est vendu 13 millions de vidéocassettes vierges en 84, en France, 15 millions en 85, et il devrait s’en vendre 18 millions en 86, 21,7 millions en 87, pour atteindre 27 millions en 1988. Les experts prédisent que, d’ici 1990, les ventes de cassettes vierges atteindront 185 millions d’unités en Europe, ce qui représente un marché d’environ 1 milliard de dollars. Soucieux de répondre à cette demande croissante et de prendre une part de plus en plus importante du marché (11 % en 85,14 % en 86,16 % en 87, 17 % en 88 et 18 % en 89), le groupe 3M a mis au point une stratégie mondiale qui s’établit comme suit :

• Lancement d’une gamme complète de quatre types de cassettes de haute qualité.

• Introduction du concept de garantie à vie qui s’applique à l’ensemble des produits de la gamme.

• Un packaging (emballage) commun à l’ensemble des produits avec un logo sophistiqué : le globe Scotch.

• Une stratégie de communication générale avec une large campagne publicitaire. Ce qui a retenu notre attention est bien évidemment le lancement du concept de garantie à vie. En fait, 3M garantit qu’à tout moment, quel que soit le nombre d’enregistrements successifs effectués sur toute cassette Scotch, la qualité des enregistrements ne s’en trouvera pas affectée. En conséquence, 3M s’engage à remplacer sous trois jours toute cassette qui ne satisferait pas son utilisateur. Les responsables de l’usine de Gorseinon nous ont fait la démonstration avec une cassette enregistrée une fois et une autre enregistrée deux mille fois. Il faut avouer qu’il n’existe aucune différence visible à l’œil nu entre les deux visionnages. Pour arriver à ce résultat, 3M-Scotch n’a pas lésiné sur les moyens, les unités de fabrication bénéficient des laboratoires de recherches et de tests les plus perfectionnés qui soient. Une structure spéciale a été mise en place au centre de distribution de Gennevilliers où sont traités les retours. Un technicien est chargé d’analyser chaque cassette retournée. L’expérience, déjà en cours depuis deux ans en Angleterre et depuis deux mois aux USA, s’est révélée d’une grande efficacité. Comme nous l’a confié Robert Antoine Mon-fini, directeur de la division Mémoires électroniques et produits électriques et télécommunications de la firme, le but avoué de cette opération est de concurrencer les Japonais avec des produits à la pointe de la technologie : «Nous avons mis au point des produits de haute qualité, au moins aussi bons que ceux des Japonais, et nous le prouvons». Dernière innovation dans la gamme des produits vidéo, la commercialisation d’une cassette autonettoyante. Unique en son genre, elle laisse apparaître sur l’écran un message qui, une fois lisible, avertit le spectateur que les têtes de lecture du magnétoscope sont propres et cela pour 240 passages. Là encore, la démonstration faite par les techniciens de Gorseinon est impressionnante. Le danger d’abrasion des têtes est réduit au minimum. 3M a mis tous les atouts de son côté pour conquérir de nouvelles parts de marché. Gageons que ses responsables sauront utiliser leur fer de lance : le contrat de garantie à vie…

Laisser un commentaire