28
Déc

Souvent confondues, les plateformes vibrantes et oscillantes n’ont pas tout à fait le même effet sur le corps.

La plateforme vibrante permet un travail de musculation et d’affinage de la silhouette alors que la plateforme oscillante est davantage utilisée pour la stabilisation du poids. Les oscillations sont plus adaptées aux personnes peu sportives ou souhaitant reprendre une activité physique en douceur.

Le choix d’une plateforme se fait également par rapport à sa qualité. Certaines sont entièrement en matière plastique alors que d’autres possèdent des parties métalliques notamment le plateau. Ce dernier doit être suffisamment grand, minimum 70 cm de large, pour permettre un travail en toute sécurité.

La plupart des plateformes vibrantes et oscillantes propose des programmes préenregistrés en plus des réglages manuels.

Le principe de la plateforme vibrante

Les plateformes vibrantes ont été créées à l’origine pour palier aux effets d’une vie en absence d’apesanteur des astronautes. C’est grâce à elles que les séjours dans l’espace ont pu être de plus en plus longs et que les conséquences sur la musculature et le squelette ont pu être très largement atténuées.

La plateforme vibrante permet de faire travailler en profondeur la musculature. Ses effets sont non seulement bénéfiques pour les muscles mais aussi pour le squelette. Les exercices sont en général de courte durée mais très intenses.

Toute personne en bonne santé peut pratiquer ce sport, sans restriction. Les vibrations sont non traumatisantes et les chocs inexistants. Le domaine d’application de la plateforme vibrante va du bien-être au fitness en passant par le traitement de l’ostéoporose.

Compacte, efficace et demandant peu de temps d’utilisation, les plateformes vibrantes ou oscillantes sont parfaitement adaptées au rythme de vie moderne.

Le principe de la plateforme oscillante

L’oscillation est un mouvement plus prononcé que la vibration. Elle peut aller jusqu’à 15 mm. Ce mouvement à fréquence réglable aide à brûler les graisses mais permet également de travailler l’équilibre. Ces effets se utilisés pour la récupération physique après l’effort et pour garder ou améliorer la mobilité articulaire.

En fonction des exercices et des fréquences d’utilisation les effets des deux types de plateformes a toutefois tendance à se rapprocher.

Découvrez également la relaxation grâce aux fauteuils de massages.

Plateforme vibrante, la fin d’un mythe ?

Il y a quelques années encore la plateforme vibrante était présentée comme révolutionnaire pour le travail musculaire et pour le renforcement des articulations.

A présent on n’en entend plus parler. Les centres de remises en forme proposant encore cette activité ont tous quasiment disparus. Mais s’est-il donc passé ? Si le produit était à ce point révolutionnaire pourquoi n’a-t-il pas continué à faire des émules ?

Comme souvent, l’idée de départ était bonne. Mais le marketing l’a tué. Le principe de la plateforme vibrante permet réellement un travail musculaire. Mais il ne suffit pas de monter dessus et d’actionner les vibrations pour en tirer bénéfice. Non, pas du tout ! La promesse de perdre des kilos sans transpirer n’était qu’une illusion. Se muscler, se dépenser, nécessite des efforts physiques.

Le marketing entourant la commercialisation de la plateforme vibrante l’a, par ses outrances, tuée. Lorsque l’on promet monts et merveilles il est difficile de tenir ses promesses. Mal pratiquée, mal expliquée la plateforme vibrante a déçue.

Pour éliminer les toxines il existe d’autres moyens. Avez vous déjà pensé au sauna ? Contrairement à la plateforme vibrante, le sauna a traversé les siècles sans décliner. Pourquoi ? Parce qu’il a une réelle efficacité et parce qu’un séance de sudation permet véritablement de se sentir mieux.